Tout commence en

1876

Naissance de Jules BERNARD (1876-1949) à Bordères (hautes Pyrénées),fils de Charles Jules César BERNARD (ajusteur-mécanicien) et d’ Irma Adèle HARDY (blanchisseuse).

1900

Jules BERNARD debute son métier de layetier-emballeur au service des Grands Magasins du Louvre à Paris. Il y rencontre Caroline SIMON (1881-1946) employée en tant que cartonnière.

1905

Jules BERNARD et Caroline SIMON se marient.

1906

Jules et Caroline BERNARD achètent un fond de commerce de layetier-emballeur datant de 1846 et s’installent au 75 rue d’Aboukir à Paris. Ils fabriquent des malles et articles de voyage et se spécialisent dans la fabrication d’emballages sur mesure et de bagages spécifiques pour les voyageurs de commerce.

Années 10

Jules BERNARD déménage au 111 rue d’Aboukir à Paris.

Années 20

Les enfants de Jules et Caroline BERNARD travaillent tous dans l’entreprise familiale, Eugène (1902-1967),Adrien (1906-1971), Louise (1908-1991), Charles (1909-1993),Aline (1913-1930) meurt malheureusement très jeune.L’entreprise prospère, un atelier est ouvert à Thiais (Val-de-Marne) et un autre rue de Cléry à Paris.

Années 30

En complément des malles pour collections de couture et des articles de voyage spécialisés pour le commerce, l’entreprise se lance sous l’influence d’ Adrien BERNARD dans les malles pour automobiles,Jules BERNARD dépose la marque La Malle Bernard ®, et des prospectus publicitaires sont créés présentant ces malles et la marque.

1944

Jules et Caroline BERNARD prennent leur retraite et font donation de leur entreprise à leurs fils Adrien et Charles, Eugéne a déjà quitté l’entreprise pour s’établir maroquinier rue Lafayette à Paris en 1932,Louise n’y travaille plus depuis son mariage.

1946

Les deux frères se séparent, Charles BERNARD garde l’entreprise au 111 rue d’Aboukir et exploite la marque La Malle Bernard ®, quant à Adrien BERNARD, il achète les Ets Quesnel, une entreprise de cartonnage spécialisée dans les valises en fibre et fibroïne située 40 rue des Jeuneurs à Paris.

Années 50

Adrien BERNARD développe son entreprise en y apportant son expérience de layetier-emballeur acquise auprès de son père.

L’entreprise d’une dizaine de personnes fabrique des articles de voyage, des bagages spécialisés pour voyageurs de commerce, des malles de toit pour automobiles, des mallettes et marmottes en fibre, des articles de maroquinerie, et de la gainerie de transistors et d’appareils de radio-télévision.

Années 50

Adrien BERNARD dépose la marque La Palourde vantant la légéreté de ses valises en fibre.

L’entreprise prospère. Un magasin est ouvert 154 rue Lamark à Paris,un autre 124 avenue de Saint-Ouen à Paris, puis un troisième avenue de Wagram à Paris.

Les fils d’Adrien BERNARD, Claude (1933-), Michel (1937-), Noël (1945-1978), Rémy (1947-), et Dominique(1953-), commencent tous par travailler dans l’entreprise familiale.

1971

A la mort de son père Rémy BERNARD reprend l’entreprise au 11 rue de Saintonge à Paris. Il travaille avec son jeune frère Dominique.

Rémy BERNARD et sa femme Micheline développent leur entreprise spécialisée dans la fabrication sur mesure de malles et articles de voyages pour les représentants de commerce, d’étuis pour instruments de musique, de malles et valises spéciales pour le spectacle, l’audiovisuel, et le cinéma.

Le showbiz parisien s’équipe en malles BERNARD,
l’entreprise prospère et s’agrandit au 75 rue Anatole France à Bagnolet (93)

1974

Pour répondre à son expansion l’entreprise ouvre un atelier 100 rue de Noisy-le-sec à Bagnolet (Seine-Saint-Denis). Les valises Bernard équipent les plus grands noms de la chanson et du spectacle en France.

Années 80

L’entreprise prospère et l’atelier s’agrandit au 75 rue Anatole France à Bagnolet (Seine-Saint-Denis).

Années 90

L’entreprise qui s’est diversifiée dans la fabrication d’étuis gainés pour instruments de musique par le rachat des Ets Pierre Thiérache compte désormais une vingtaine de personnes.

1994

Eric BERNARD intègre l’entreprise aux côtés de ses parents. Pour répondre à son expansion l’entreprise délocalise sa fabrication en Normandie à Coudres (Eure) alors qu’elle garde son attache parisienne au 81 rue Anatole France à Bagnolet (Seine-Saint-Denis).

Années 2000

la mondialisation, internet, l’ouverture de nouveaux marchés, autant d’opportunités pour l’entreprise de se recentrer sur ses racines : la fabrique de malle et d’article de voyage de luxe.

Aux côtés des malles de transport sur mesure pour l’industrie et le spectacle, et des bagages professionnels pour les vrp, les Ets Bernard RDB se spécialisent dans la fabrication de malles et d’articles de voyage traditionnels.

Une dizaine d’artisans spécialisés fabriquent ces commandes spéciales conformément aux exigences de haute qualité de leurs clients, et dans le respect d’un savoir faire centenaire de layetier-emballeur.

2011

L’entreprise acquière la marque “ LA MALLE BERNARD® ” au près de son distributeur Parisien qui la détenait depuis 1998.

Rémy Bernard est fier d’être à la destinée de la marque créée par son grand-père « La Malle Bernard®, Paris 1846 », le plus vieux savoir faire « Layetier – Emballeur, Malletier » en activité en France.

2020

En 2020 Daniel Bizet reprend l’affaire et l’atelier.

Dans le respect de la tradition du métier de malletier et l’excellence du travail, il continue à fabriquer des malles de luxe sur commande, innove et développe parallèlement des lignes dans de nouvelles matières eco responsables laque époxy, bres de lin, donnant un nouvel élan à l’entreprise qu’il étend aussi au marché des particuliers.

Sa boutique du 27 rue de l’exposition à Paris (75007) sert d’écrin à ses nouvelles créations et son site lui permet de s’ouvrir au monde entier.